Blog du Loguivycanotclub blog du club de voile habitable optimiste de Loguivy de la mer

Avenir du club, Ouest France 26 février 2010

loguivycanotclub
Ouest-France Lannion-Perros vendredi 26 février 2010


Pérenniser l'association, c'est bien la préoccupation de son président Marc Hertu.D'où l'appel aux bonnes volontés qu'il lance, notamment en direction des jeunes pour la relève.
« Le club de voile, ce sont 90 licenciés et 180 membres adhérents », rappelle Marc Hertu, président du Loguivy canot club. Une structure dynamique très impliquée sur le territoire. Pourtant, les membres du bureau aimeraient bien céder leur place, « car ça tourne toujours autour de cinq, six personnes. Il y a une fragilité ».

Pour le président, ce sont souvent les mêmes personnes d'une association à une autre (Apoc, Mini jupe...). « Cela fait quatre, cinq ans que je suis président. J'aimerai bien redevenir simple membre. Nous avons eu des démissions au bureau, il y a un an et demi. Certes, ils sont toujours prêts à donner un coup de main, mais ça m'inquiète un peu pour l'avenir. »

Le secrétaire du club, Alan Richard veut également attirer les jeunes en créant une « passerelle entre la voile légère et habitable ». Un travail que le club mène cette année conjointement avec le Club nautique de Paimpol-Loguivy (CNPL) et soutenu par le Comité départemental de la voile. Il souhaite, par exemple, faire embarquer des jeunes sur des bateaux de propriétaires où ils apprendraient à manoeuvrer. L'opération devrait démarrer à Pâques et s'étaler jusqu'en juin. « Pour le moment, une dizaine de propriétaires ont dit oui », assure le secrétaire.

Et pourquoi pas à l'avenir, envisager l'acquisition de bateaux afin d'organiser des sorties régulières et des manifestations dans le Trieux. « Pour que les gens prennent l'habitude de naviguer. »

Éviter la mort du club

Assurer l'avenir, c'est aussi et surtout une question de moyens. À savoir plus d'infrastructures adaptées. « Il nous faudrait plus de mouillages et de pontons. Soit cinq à six habitables par ponton, résume Alan Richard. En bref, créer une vie de voile habitable pour les entraînements des jeunes. » Car ces derniers, « prendront la relève dans dix ans pour éviter la mort du club ».

Afin de mettre toutes les chances de son côté, le club a adhéré à une structure interterritoriale, l'Association pour le développement du nautisme à Paimpol (ADNP). Elle regroupe près de dix associations. L'union fait la force. Marc Hertu a compris la nécessité de « rassembler toutes les forces vives du nautisme à Paimpol ». Mais il prévient, l'ADNP ne doit pas être « un truc paimpolo-paimpolais ». Puisque le territoire concerné englobe la communauté de communes et la presqu'île de Lézardrieux.

Mutualiser les moyens, c'est permettre une meilleure « harmonisation des calendriers » et mener des actions futures. Autant de points qui seront abordés lors de l'assemblée générale du club, samedi 27 février à 19 h, au Café du port de Loguivy-de-la-Mer à Ploubazlanec.

Renseignements et contact.
Tél. 02 96 22 02 25
par mail à loguivycanotclub @ gmail.com
le site www.loguivycanotclub.over-blog.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires